[la-friche.org]


 

Librairie La Friche
ACCUEIL >>  Archives >>  Les Rendez-vous >>  en 2012

 
Mercredi 1er février 2012, rencontre-débat à partir de 19h30 avec Pierre Daum, auteur de "Ni valise, ni cercueil, les pieds noirs restés en Algérie aprés l’indépendance"aux éditions Actes Sud

vendredi 20 janvier 2012 , par la friche

 


(JPEG)

Le 5 juillet 1962, l’Algérie devient indépendante. Huit cent mille Pieds-noirs prennent le chemin de l’exil, mais deux cent mille font le pari de l’Algérie algérienne. Ceux-là, qui les connaît ? Depuis un demi-siècle, les seules voix audibles sont celles des Rapatriés de 1962. Et parmi eux, qui entend-on le plus souvent ? Les plus nostalgiques de l’Algérie française, ceux qui affirment qu’ils sont "tous partis", et qu’ils n’avaient le choix qu’entre "la valise ou le cercueil". Or, ces affirmations sont fausses. La seule présence, attestée par les archives, de ces deux cent mille Pieds-noirs présents en Algérie en 1963, le prouve amplement. Pierre Daum est parti à la recherche de ces hommes et de ces femmes restés dans leur pays après 1962. Certains en sont partis cinq ans plus tard, ou dix ans, ou vingt ans. De nombreux y sont morts, heureux de reposer dans la terre où ils sont nés. Aujourd’hui, quelques centaines y vivent encore. Aucun ouvrage ni aucun article, ou presque, n’en a jamais parlé. Preuves vivantes qu’un autre choix était possible, ils ont toujours été, au mieux, ignorés des Pieds-noirs de France. Au pire, ils ont été considérés comme "traîtres" pour être restés vivre avec les "Arabes". Mêlant archives et témoignages inédits, ce livre permet de se plonger, à travers la vie de quinze témoins choisis pour la diversité de leurs origines et de leur parcours, dans les cinquante années de l’Algérie indépendante. Des années exaltantes quoique difficiles, dans un pays qui ne tint pas ses promesses de pluralisme et de démocratie. Un pays en butte au sous-développement, marqué par les blessures jamais cicatrisées de son passé colonial. Après Immigrés de force (Actes Sud, 2009), son premier livre-révélation sur les travailleurs indochinois de la Seconde guerre mondiale, unanimement salué par la critique, Pierre Daum nous livre une nouvelle enquête, passionnante et rigoureuse, sur un aspect inconnu du passé colonial de la France.





Recherche par mots clés


  



  librairie La Friche 36 rue Léon Frot 75011 Paris - 01 78 11 80 40 - librairie.lafriche@no-log.org